TomToX


Les examens.. Moi même .. Et plein d’évènements extérieurs font que je n’ai plus le temps de prendre du temps pour ce blog.. J’espère pouvoir revenir bientôt.. Désolé..


Les rituels nocturnes Terriens

En préparation …..

 Prochainement …


Jalousie

La jalousie est une émotion empreinte d’agressivité envers une personne dont on se figure, à tort ou à raison, qu’elle possède quelque chose que l’on n’a pas et que l’on désire.
Par extension, dans le cadre d’une relation amoureuse, la jalousie est la conséquence du sentiment de peur de la perte de l’être aimé, ou de l’exclusivité de son amour, au profit d’une autre personne – sentiment qui peut être basé sur l’imagination. Dans les cas extrêmes (paranoïa, agressivité permanente) elle est attachée à une relation « amoureuse » sur un mode possessif. Dans « othello ou le maure de Venise », William Shakespeare fait décrire à Lago la jalousie comme un « monstre aux yeux verts qui produit l’aliment dont il se nourrit »

La jalousie est souvent apparentée à la fois à l’amour et à la haine, etc., fréquemment observée en même temps, et qui peut en avoir la force. L’exemple typique est celui d’un amoureux jaloux : il déteste que sa partenaire passe du temps avec d’autres hommes parce qu’il se sent le seul bénéficiaire légitime de l’attention de son amie.

La jalousie se produit dans le cadre d’une relation à trois, lorsque quelqu’un (le jaloux) estime qu’une seconde personne se comporte pour un tiers (troisième personne, groupe, inconnu, voire chose) d’une façon qui devrait lui être aussi (voire exclusivement) accordée. Le jaloux en conçoit du ressentiment, des reproches, qu’il adresse aux deux autres, avec généralement une focalisation sur le second.

Le comportement qui suscite la jalousie peut être très varié : regard, don d’objet, d’attention, d’amour, de paroles, etc. Par extension, on peut être jaloux de tout un groupe et de comportement généralement considérés comme anodin (simplement regarder une personne dans la rue, par exemple).

Dans une analyse mimétique, le jaloux est le sujet, la seconde personne l’objet, et la troisième le modèle. Le jaloux voudrait être à la place du modèle, mais il ne peut pas. Aussi il peut chercher à le détruire ou l’écarter (jaloux qui tue l’amant supposé), ou à défaut se tourner vers l’objet (« Othello »). Si le modèle disparaît, la jalousie et même l’amour pour le sujet peuvent quitter le sujet. Henri Laborit utilise une autre approche selon laquelle il n’existe en soi ni de jalousie ni d’instinct de la propriété, mais plus simplement que nous construirions au fil du temps, et parfois dès la très petite enfance, des modèles associant la notion de privation à celle de douleur, et cherchons ensuite inconsciemment à créer des conditions évitant ces risques de douleur. Voir aussi Trouble obsessionnel-compulsif.

Article extrait de Wikipédia


Clermont 24 – Newcastle 19

Premier match au stade Marcel Michelin..

Premier match de rugby..! Et sûrement pas le dernier!

Qualification de l’ASM pour les demi-finales du Challenge Européen.

dsc00095.jpg

dsc00091.jpg

dsc00092.jpg

dsc00094.jpg



Anelka

1159599455.jpg

Après un long temps d’absence nécessaire pour une remise en question…

Il est de retour …

4006385.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et il est en forme..  Merci Nico

Image de prévisualisation YouTube

 


123456

rose et noir |
Vague2vie |
Le journal de Teva |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ma vie
| princetongirl818
| [Fr] my feeling and my history